Bonus et malus écopastille : qui sont les voitures concernées ?

bonus-malus

Le système des écopastilles où les bonus et malus écologiques sont un système qui a été mis en place dans le but d’encourager les nouveaux acheteurs de voiture neuve à choisir des modèles plus respectueux de l’environnement et donc les modèles qui émettent moins de CO2 quand ils sont en circulation. Pour en savoir un peu plus sur le sujet, voici quelques détails importants.

Comment ça marche au juste ?

Le système de l’ecopastille a été mis en place et est entré en vigueur en janvier 2008. C’est un système bonus/malus dans lequel le concessionnaire de voitures chez lequel vous décidez de faire un achat vous fait bénéficier d’une remise sur le prix si vous optez pour des modèles qui produisent moins de CO2 en cours d’utilisation.

En contrepartie, si vous optez pour des modèles qui dépassent un certain seuil de production de CO2 au kilomètre, il vous sera nécessaire de payer une taxe lors des démarches d’immatriculation de votre véhicule.

Donc les bonus c’est pour qui ?

Les bonus octroyés sont différents d’un modèle à un autre. Mais en général, les voitures dont les émissions de CO2 ne dépassent pas 105g au kilomètre sont celles qui bénéficient de cet avantage. Le bonus est de 200€ si votre voiture produit entre 91 et 105g de CO2. C’est par exemple le cas d’une Peugeot 207 1.4 HDI 70 ch. Elle sera de 550€ si l’émission de CO2 est entre 61 et 90 g, comme cela l’est pour le cas de la Smart Fortwo.

Et les malus ?

Les voitures qui excèdent une émission de CO2 de plus de 135g/ km sont celles qui devront payer des taxes et le montant du malus en question augmente en fonction de l’augmentation de l’émission de CO2. 100€ pour les voitures qui émettent entre 136 et 140 g de Co2, 3000€ pour celles qui émettent entre 186 et 190g de CO2 et 5000€ pour 191 à 200g.